Nouvelles conditions d’utilisation : WhatsApp perd des utilisateurs un peu partout dans le monde

WhatsApp a prévu la mise en application de nouvelles conditions d’utilisation et la politique de confidentialité pour le 8 février 2021. Mais cette date a été repoussée de trois mois à cause des nombreux scandales qui tournent autour de ces nouvelles conditions. De nombreux utilisateurs ont commencé même par désinstaller cette application tant aimée de leur smartphone.

WhatsApp : Les données personnelles des utilisateurs ne seraient plus protégées ?

Avec plus de deux milliards d’utilisateurs, WhatsApp est l’une des applications de messagerie instantanée tant prisée par la population mondiale. Mais les nouvelles mesures d’utilisation et de politique de confidentialité ne sont pas approuvées par la grande masse des utilisateurs. En effet, ces nouvelles mesures obligent les utilisateurs de l’application de messagerie à partager leurs données confidentielles avec deux autres applications (Instagram et Messenger) du groupe Facebook. Autrefois, l’utilisateur pouvait refuser de partager ces informations personnelles avec ces applications. Mais les nouvelles réformes obligent l’utilisateur à accepter ces conditions afin de bénéficier des services de l’application. Même si les contenus des messages échangés ne seront pas partagés, de nombreux utilisateurs manifestent déjà leur mécontentement en désinstallant l’application. Mais le groupe rassure ces abonnées que le protocole Signal utilisé est un chiffrement de bout en bout qui limite toute possibilité d’interception des messages.

L’application de messagerie serait devenue un canal d’achat ?

Ces nouvelles réformes pourraient avantager les petites et moyennes entreprises (PME) à communiquer plus facilement avec leurs clients. Le groupe Facebook veut faire de l’application un canal d’achat afin de monétiser ses services. Ainsi, les applications du groupe peuvent identifier les noms des sociétés avec lesquels les abonnées échangent le plus. Ceci les aidera à mettre en place une politique de ciblage plus perspicace pour les publicités. Les abonnées non-professionnelles manifestent déjà leur désarroi face à cette politique de publicité ciblée en téléchargeant la messagerie sécurisée Signal. Cette application en l’espace de quelques semaines a connu une explosion de nouvelles abonnées. Les boutiques d’applications d’Apple et de Google ont recensé un haut pic de téléchargement de cette application.